Nóos

Formations

Qui est Nóos? 

NóoS : psychotraumatisme, psychothérapie et anthropologie

Crée par Nouné KARA KHANIAN et Paul JACQUES l‘association  a pour but de proposer différents modules de formation continue à la psychothérapie , centrés sur les thématiques du traitement des traumas, basés sur des approches innovantes, pratiques, en référence aux courants fondamentaux de la clinique contemporaine , aux cultures, et à l’anthropologie.

 

Doué de raison, élevé par ses connaissances, esclave de la passion, gouverné par son corps, perdu par son imagination, guidé par son destin, illogique ou sage, de tout temps l’être humain a cherché à donner un sens à sa vie et à la vie, à s’adapter son environnement, entre autres, grâce à sa faculté de « se sauver des embûches d’un monde dangereux » ou inintelligible.

Dans la philosophie grecque, le mot  νόος (ou νοῦς), fait référence à une forme d’intelligence qui consiste en l’action surveillante des yeux : « s’apercevoir », « observer », « penser », dans le sens de  retourner à bon port, malgré la tempête .

version site.jpg

né en 1955, psychologue clinicien ( ULB et UCL), psychothérapeute, co–fondateur du service de santé mentale la « clinique de l’exil » en 2000 (Province de Namur), formé à la psychanalyse et à la systémique, ex-membre du « Questionnement psychanalytique » et de « Caps freudiens », ex-Président de la « Ligue Wallonne pour la santé mentale » et de « l’Institut Wallon pour la santé mentale ».

Paul Jacques

Adolescent, je rêvais de devenir cinéaste. Plus simplement,  mon métier  est psychologue clinicien et psychothérapeute.

J'ai 40 ans d'expérience clinique, notamment en milieu pénitencier, en psychiatrie enfant et adulte, en protection de l'enfance et petite enfance (maltraitance, bientraitance, troubles de l’attachement, premier lien mère-enfant placement, accueil familial, expertises pour Juge de la Jeunesse au « Centre de la petite enfance » du centre Etienne De Greeff (https://www.cedg.be/historique/  ) et en santé mentale.

 

J'ai une formation psychanalytique de plus de 15 ans (le « Questionnement psychanalytique » et « Caps Freudiens », cofondé avec Francis Martens, psychanalyste et anthropologue) et une formation en thérapie systémique (Geneviève Platteau, membre de l’Institut d’Etudes de la Famille et des Systèmes Humains), avec supervisons.

J’ai travaillé plus de 20 ans en service de santé mentale (SSM) comme psychologue-thérapeute.

Soucieux  de promouvoir un cadre thérapeutique adapté au besoin de la personne, et de promouvoir une psychiatrie hors les murs et non limitée au modèle biomédical, j’ai été Président de la Ligue wallonne pour le Santé mentale et de l’Institut wallon pour la santé mentale (actuel centre de référence en santé mentale-Cresam) pendant plusieurs années et  co-animateur de la revue «  Confluences ». J’ai été membre du CA de plusieurs ASBL (centre régional d’intégration, psychotmotricité, collectif de femmes,  Centre de la petite enfance, …)

Dans mon parcours théorico-pratique, mes référents fondateurs sont Freud, Lacan, Dolto, J. Oury, Winnicott, Klein, Bion, René Kaës, Anzieu, Roussillon,  E.  Yalom, ….  M.  Erickson, Haley, Siegi Hirsch,  Neuburger, Jean-Claude Métraux, Cécile Rousseau, Kirmayer, Daniel Schurmans, Furtos, …. Au Bénin,   j’ai été rituellement désigné  par un  Babalawo  pour être autorisé à être formé à la  pratique divinatoire Ifa, mais  il fallait vivre 30 ans dans la forêt pour devenir devin,  et, accessoirement,  guérisseur !

Né au Congo belge, de parents flamands, élevé dans deux langues, j’ai successivement grandi au Congo, en Flandre, à Paris, à Washington et  ai étudié à Bruxelles, Leuven et Louvain–la Neuve, pour vivre dans le Bravant Wallon et arriver à Namur ! Outre mes appartenances, ma pratique est certainement marquée par quelques grands événements de l’histoire récente: la fin des colonisations, remplacée par le néo colonialisme ; mai 68 avec le bouleversement des valeurs que connait le monde occidental aujourd’hui ; la chute du mur du Berlin, mais aussi les guerres et atrocités que l’on disait révolues après la shoah et le génocide arménien: Vietnam, Cambodge, Kosovo, Rwanda, Kivu, … et hélas aujourd’hui, Soudan, Syrie, Irak, Burundi, ….  et toujours,  …   la Palestine.

Dans le courant de la  réforme de la psychiatrie hospitalo-centrée , afin de favoriser l’accès aux soins en santé mentale ambulatoire pour un public en situation de précarité, en 2000 avec la Province de Namur, j'ai créé, avec Nouné Kara Khanian, psychologue-médecin d’origine arménienne et Tite Mugrefya, psychologue d’origine rwandaise, la "Clinique de l'exil" (https://www.province.namur.be/clinique_de_l_exil),   service de santé mentale (SSM) spécialisé dans l'aide thérapeutique et psychosociale aux réfugiés et demandeurs d'asile victimes de torture et violences: travail avec interprètes, clinique du trauma, clinique du deuil, psychiatrie culturelle, travail en équipe pluridisciplinaire et en réseau, rédaction de rapports dans le cadre des procédure d’asile en collaboration avec  services sociaux et avocats spécialisés en droit d'asile et droit des étrangers , actions collectives (ateliers cuisine), organisation d'intervision, sensibilisations, concertations , …....

J'ai publié de nombreux articles dans diverses revues,  en matière de thérapie, santé mentale, santé publique, et ai donné de nombreuses conférences en matière de psychotraumatologie et d'aide aux réfugiés (https://www.province.namur.be/documents/fichier/1/551/20150630_110631cire.pdf) , en Belgique et à l’étranger.

J'ai effectué plusieurs voyages d'étude et missions d'expertise  dans l’organisation des soins en santé mentale en Afrique (Bénin, Cap-Vert, Rwanda, Sénégal), dans le cadre de la coopération au développement.

J'ai une pratique en privé depuis 2009: spécialisation en psychotrauma et victimologie, réfugiés, demandeurs de protection internationale.

Je reçois en français, anglais et néerlandais.

Je fais appel à des interprètes professionnels pour l’arabe, le lingala, le swahili, le dari, le pachtou,  l’albanais, le russe,  ….

En inscrivant l’histoire individuelle dans l’Histoire et la géopolitique, je propose à mes  patients un travail de soutien et de sécurisation, en tenant compte des ressources de la personne et de son environnement, et, depuis peu, appuie mon travail sur l'hypnose ericksonienne, la thérapie stratégique brève et les mouvements  alternatifs (méthode MATH de J-F Terakowski, dérivée de l'EMDR), approches  efficaces pour soulager la souffrance traumatique résultant de violences  (guerre, torture, viol, exploitation, persécution,  passé de carences ou maltraitances, … ).

Nouné Kara Khanian formations Noo

née en 1966, est médecin pédiatre, psychologue clinicienne, psychothérapeute, co–fondatrice du service de santé mentale la « clinique de l’exil » en 2000 (Province de Namur), et Noos formation en 2018.

Formée à la thérapie énergétique (Acmos), à l’hypnose conversationnelle PTR (psychothérapie du trauma réassociative), à la thérapie brève systémique Palo Alto, au modèle MATH de J-Fr Terakowski , et à l'hypnose conversationnelle pour arrêt tabac. avec M Martin.  

Nouné Kara Khanian

Belge d'origine arménienne; diplômée en médecine, spécialisation pédiatrie, de l'Université de Erevan et diplômée en Psychologie Clinique.

A exercé la médecine et la psychothérapie à Moscou.

 Formée à Moscou en approche énergétique basée sur la médecine chinoise,  formée en approche énergétique Acmos à l’Académie Internationale de Bioénergétique à Paris ainsi que  à l'hypnose conversationnelle stratégique (PTR) et la thérapie brève systémique à l’Institut Milton H Erickson de Belgique.

Formée au modèle M.A.T.H ( Mouvements Alternatifs en Thérapie et Hypnose)  avec TERAKOWSKI Jean-François.

Co-fondatrice de l’association de formation NóoS en 2018.

A travaillé comme psychologue dans un service  d'adoption internationale de la Communauté Française pour les suivis post-adoption.

Actuellement Psychologue clinicienne au SSM "Clinique de l'Exil" de la Province de Namur, depuis 2001. Ce service s'adresse aux migrants, demandeurs d’asile et réfugiés, surtout  les victimes de violence organisée (torture, viol, personnes ayant fui la guerre, …)

Actuellement, pratique en privé,  depuis 2007: couples, adultes, adolescents, familles, hypnose, bilans et soins énergétiques, spécialisée dans le psycho-traumatisme, troubles psychosomatiques, troubles alimentaires, burn-out, harcèlement, addictions, couples mixtes, difficultés relationnelles liées à la double appartenance culturelle, difficultés scolaires.

Reçoit en français, arménien et russe, et avec interprètes en arabe, albanais, ....

Agrément  Commission des Psychologues N° : 662208913 et Solidaris : 0/94241/43/000 (consultations remboursées)